• 0 Livres (books) - $0.00
    • Aucun produit dans le panier / No products in the cart

$21.95

Connexions

Par / By Michael F. Flynn
Traduit par / translated by Jean-Daniel Brèque

 

[FR] Sur Terre, aujourd’hui, ici et là.
Il y a ce truc sphéroïde reposant sur cinq… jambes ? Un monstre, quoi d’autre ? Quelque chose errant loin de son Nid. Et dont dépend la survie de ses pairs.

 

[EN] On Earth, today, here and there.
There is this spheroid thing resting on five… legs? A monster, what else? Something wandering away from its nest. And on which the survival of its peers depends.

Effacer / Clear

Sur Terre, aujourd’hui, ici et là.

Il y a ce truc sphéroïde reposant sur cinq… jambes ? Un monstre, quoi d’autre ? Quelque chose errant loin de son Nid. Et dont dépend la survie de ses pairs. Il y a cette femme aux cheveux blancs coupés très courts dans sa robe noire moulante qui vous regarde bizarrement, comme si elle en savait trop sur vous. Il y a celui-là, aussi, ce type à la mine morose. On le serait à moins : il se croit le génocidaire de sa propre civilisation. Et puis Stacey Papandreou, qui semble avoir traversé l’Histoire, sans coup férir. Et le lieutenant-colonel Bruno Zendahl, membre de la très sérieuse, très secrète, très fermée Ligue apkallu. Il arrive à Annie Troy de travailler pour lui. Froide comme l’acier, calculatrice, d’une logique implacable, Troy ignore le doute aussi bien que l’échec… Si tous ne se connaissent pas, tous sont liés. Par un enjeu qui les dépasse de beaucoup : la vie, le temps, l’univers et ses possibles…

////

On Earth, today, here and there.

There is this spheroid thing resting on five… legs? A monster, what else? Something wandering away from its nest. And on which the survival of its peers depends. There is this woman with white hair cut very short in her tight black dress who looks at you strangely, as if she knows too much about you. There’s that one, too, the guy with the morose look on his face. One would be less so: he thinks he is the genocidaire of his own civilization. And then there is Stacey Papandreou, who seems to have crossed history, without a blow. And the lieutenant colonel Bruno Zendahl, member of the very serious, very secret, very closed League apkallu. Annie Troy happens to work for him. Cold as steel, calculating, with an implacable logic, Troy ignores doubt as well as failure… If they don’t know each other, they are all linked. By an issue that goes far beyond them: life, time, the universe and its possibilities…

Poids ND
Dimensions ND

Auteur.rice / Author

Né en Pennsylvanie en 1947, Michael F. FLYNN est un auteur de science-fiction peu connu en France. Titulaire d’une licence en mathématiques et d’une maîtrise en topologie, il a travaillé en tant qu’ingénieur qualité et comme statisticien, tout en publiant une douzaine de romans et une cinquantaine de nouvelles. Ses premiers textes paraissent au mitan des années 80. Dont « Eifelheim », qui remporte le prix Analog en 1986, et que Flynn déploiera en roman vingt ans plus tard. Publié en 2008 au sein de la prestigieuse collection « Ailleurs & Demain », Eifelheim restera longtemps le seul récit de l’auteur disponible en français. Jusqu’à la sortie de Connexions dans la collection « Une heure-lumière », un court roman explosif lui aussi lauréat du prix Analog.

////

Born in Pennsylvania in 1947, Michael F. FLYNN is a science fiction author who is little known in France. With a degree in mathematics and a master’s degree in topology, he has worked as a quality engineer and as a statistician, while publishing a dozen novels and about fifty short stories. His first texts appeared in the mid-80s. One of them was “Eifelheim”, which won the Analog Prize in 1986, and which Flynn would expand into a novel twenty years later. Published in 2008 in the prestigious collection “Ailleurs & Demain”, Eifelheim will remain for a long time the only story of the author available in French. Until the release of Connexions in the collection “Une heure-lumière”, an explosive short novel that also won the Analog Prize.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Connexions”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X