• 0 Livres (books) - $0.00
    • Aucun produit dans le panier / No products in the cart

$15.50

En attendant l’année dernière

Par / By Philip K. Dick
Traduit/translated par/by Michel Deutsch

 

[FR] En 2055, la guerre fait rage entre les Terriens et les Lilistariens. Pour maintenir l’illusion d’un pouvoir humain sans faille, Gino Molianari, maître du monde, est régulièrement remplacé par un double venu d’un univers parallèle. Le docteur Sweetscent, qui voyage dans le temps sous l’effet d’une drogue, est le seul à pouvoir sauver l’humanité en agissant sur le cours des événements.

 

[EN] In 2055, war rages between the Earthlings and the Lilistarans. To maintain the illusion of flawless human power, Gino Molianari, master of the world, is regularly replaced by a double from a parallel universe. Doctor Sweetscent, who travels in time under the effect of a drug, is the only one who can save humanity by acting on the course of events.

 

Effacer / Clear

Gino Molinari, secrétaire des Nations unies, dirige le monde d’une main de fer dans un gant de velours. Ou plutôt l’inverse, car, sous ses airs de dictateur, il prend sur lui une grande partie de la souffrance du monde, au point d’en mourir, parfois. Mais peu importe, parce qu’alors on le remplace par un autre Gino Molinari venu d’un univers parallèle. Le procédé est étrange mais, dans la guerre qui oppose les Terriens aux Lilistariens, il est essentiel de maintenir l’illusion d’une gouvernance sans faille.

////

Gino Molinari, secretary of the United Nations, rules the world with an iron fist in a velvet glove. Or rather the opposite, because, under his dictatorial airs, he takes upon himself a large part of the world’s suffering, sometimes to the point of death. But it doesn’t matter, because then he is replaced by another Gino Molinari from a parallel universe. The process is strange, but in the war between the Earthlings and the Lilistarans, it is essential to maintain the illusion of flawless governance.

Poids ND
Dimensions ND

Auteur.rice / Author

Aucun auteur de science-fiction n’a laissé derrière lui d’oeuvre plus personnelle que Philip K. Dick. En une quarantaine de romans et près de deux cents nouvelles, adaptés plus de quatre-vingts fois au cinéma (Total Recall, Blade Runner, Minority Report…), il a littéralement transcendé les frontières du genre.

////

No author of science fiction has left behind him a more personal work than Philip K. Dick. In about forty novels and nearly two hundred short stories, adapted more than eighty times to the cinema (Total Recall, Blade Runner, Minority Report...), he has literally transcended the boundaries of the genre.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “En attendant l’année dernière”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi / You may also like…

X